Election au Conseil d’Administration de l’université d’Orléans

Université d'OrléansLe 19 juin 2014, j’ai été élue membre du conseil d’administration de l’université d’Orléans, grâce à la confiance que mes collègues ont bien voulu me témoigner. Il s’agit d’un mandat important, qui survient alors que notre université est engagée dans un processus de profonde transformation. Voici la profession de foi que j’ai adressée à l’appui de ma candidature

Notre université est à la croisée des chemins. Engagée, à marche forcée, dans un processus de regroupement tous azimuts au sein d’une gigantesque ComUE, elle s’interroge sur les voies qui s’ouvrent à elle pour un avenir qu’elle n’imagine qu’incertain. Durement frappée par la raréfaction de l’argent public, elle est sommée d’optimiser les outils dont elle dispose pour rester scientifiquement performante avec des ressources financières faibles. Confrontée à la crise économique et au chômage de masse des jeunes, elle se doit, plus que jamais, de réussir ses missions de formation (initiale et continue) et d’insertion professionnelle des étudiants, sans création de postes ni moyens supplémentaires.

La multiplicité de ces évolutions, rapides, importantes et parfois non souhaitées, peut créer des tensions au sein de notre communauté universitaire. C’est pourquoi il est essentiel qu’elles soient discutées et appréhendées dans le dialogue, l’écoute de tous, et la transparence. Le conseil d’administration, qui joue statutairement un rôle moteur dans la vie de l’établissement, doit avoir à cœur de faire vivre une « gouvernance partagée », à un moment où la mobilisation des énergies de tous est plus que jamais nécessaire.

C’est dans cet esprit d’ouverture et de dialogue que je fais acte de candidature. Je connais bien l’université d’Orléans, dans laquelle je travaille depuis plus de 20 ans. Au cours de ces années, je me suis toujours attachée à faire émerger des projets collectifs et des dynamiques pluridisciplinaires, en tissant des liens humains et institutionnels entre les différentes composantes de notre université. Mon expérience d’élue locale m’a également permis d’acquérir quelques compétences en matière de gestion, ainsi qu’une vision à peu près claire des rapports politiques locaux. Si vous m’accordez votre confiance, j’aurais à cœur de mettre ces atouts au service de notre université, comme membre de son conseil d’administration.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Université, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Election au Conseil d’Administration de l’université d’Orléans

  1. Jean du MoDem dit :

    « Mon expérience d’élue locale m’a également permis d’acquérir quelques compétences en matière de gestion, ainsi qu’une vision à peu près claire des rapports politiques locaux. ».
    Madame s’était aventurée dans une impasse personnelle lors des municipales , elle saura revenir à un comportement altruiste ( » je me suis toujours attachée à faire émerger des projets collectifs et des dynamiques pluridisciplinaires, »).
    Cette impasse débouchera en 2020 sur Place de l’Étape (Mairie d’Orléans).
    Relire les commentaires de From Berkeley with love, ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>