L’Hommage de la République à Jean Zay

jean-zayLe Président de la république devrait annoncer vendredi 21 février l’entrée au Panthéon de Germaine Tillion, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, figures du réseau de résistance du Musée de l’Homme, et de Jean Zay.

Quatre personnalités qui appellent le respect et l’humilité.

Jean Zay, l’homme d’engagement, d’innovation, de valeurs, Jean Zay l’Orléanais, la fierté d’une ville et de ses habitants. Au sentiment d’injustice que procure l’évocation de son destin, vient désormais répondre la fierté, l’émotion de voir la France lui accorder sa pleine reconnaissance.

En quelques mois, comme ministre, c’est l’idée républicaine qu’il a concrétisée, en permettant à chacun de s’élever, de révéler ses capacités et ses talents, à l’école et au-delà. Jean Zay a incarné la République, il s’est engagé pour elle, s’est battu avec courage pour elle lorsque tant d’autres baissaient les armes. Il a été assassiné pour elle.

Jean Zay est un exemple, son entrée au Panthéon est un merveilleux symbole. Pourtant, c’est bien au quotidien, en s’inspirant de cet homme, que nous pouvons, tous et toutes faire vivre ses idéaux.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>