Le numérique au service de la démocratie locale

communique de presse de CLT - une campagne numerique - illustrationDe janvier à mai 2012, les volontaires de François Hollande ont frappé à cinq millions de portes. En renouant le contact avec des électrices et des électeurs « oubliés », le Parti socialiste n’a pas seulement aidé son candidat, il s’est imposé comme le pionnier d’une démarche. J’ai été en charge de la coordination de ce¡e mobilisation en 2012 pour le Loiret.

C’est forte de ce¡e expérience démocratique inédite en France, que je réponds aujourd’hui au nouveau défi qui s’ouvre à nous en 2014 : adapter les réussites de la campagne présidentielle à l’enjeu municipal à Orléans, en renforçant la démocratie locale au plus près et au service de nos concitoyens.

Le produit des consultations est capitalisé, quartier par quartier, et le porte-à-porte a débuté avec un suivi par géolocalisation des demandes.La manière dont une campagne est menée est à l’image de la manière dont la ville sera gérée.

En totale rupture avec la majorité en place, j’utilise les technologies modernes et tous les habitants pour créer et animer la démocratie locale, et faire émerger les idées de demain pour notre ville, avec la volonté prégnante de répondre aux a¡entes de tous les Orléanais.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, Un projet partagé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>