Je réclame des solutions de garde pour nos enfants

Pouvoir inscrire ses enfants en centres des loisirs est crucial pour beaucoup de parents. Pris par leur travail, ils ont besoin de trouver une solution de garde pour leurs enfants, le mercredi ou durant les vacances scolaires.

Pourtant, à Orléans, l’inscription en centres de loisirs tient plus du parcours du combattant que de la promenade de santé. Elle complique la vie des parents au lieu de la leur simplifier.

D’abord, le manque de places a conduit au développement d’un système injuste, où les premiers arrivés sont les premiers servis, sans qu’une solution satisfaisante puisse toujours être proposée à ceux qui n’ont pu arriver à temps. Piètre image du service public !

Ensuite, les conditions d’inscription sont indignes d’une grande ville comme Orléans : files d’attente interminables, incertitudes sur les places restantes, parents obligés de prendre une demi-journée de congés pour inscrire leurs enfants, personnel municipal consterné de devoir accueillir les familles dans le stress, scènes de disputes, etc.

Face à ces constats, la municipalité doit apporter des réponses simples : Quelle est la capacité d’accueil dans les centres de loisirs de la ville d’Orléans aujourd’hui ? Quels efforts ont été fournis pour augmenter le nombre de places, mais aussi pour faciliter les inscriptions ? Doit-on s’attendre à vivre encore de tels désordres ? Quand les moyens humains seront-ils mis en place pour recevoir les parents de façon digne ?

Plus globalement, l’offre municipale de loisirs et de garde des enfants doit être étoffée et diversifiée, avec des amplitudes horaires plus importantes et des points d’accueil plus nombreux. Cela pendant les vacances, mais aussi tout Centres de loisirseu long de l’année, hors temps scolaire. La réforme des rythmes de l’école offre, de ce point de vue, une belle occasion pour revoir et enrichir les propositions d’animation qui sont faites aux enfants et à leurs familles.

L’adaptation d’un service public aux besoins auxquels il est censé répondre est une obligation qui s’impose à la commune. Or, quelle est la mission des centres de loisirs ? Accueillir tous les enfants qui en ont besoin, pour les garder ou les occuper, mais surtout pour contribuer à leur épanouissement par des activités de qualité.

Personne n’accepterait des écoles incapables d’accueillir tous les élèves, ou des transports en commun laissant sur le pavé la moitié des passagers, faute de place. Nous n’acceptons pas que des enfants restent sans solution de garde ou fréquentent des centres de loisirs saturés.

Nos enfants, notre jeunesse sont notre avenir. Prenons soin d’eux !

Tribune pour Orleans.mag de juillet 2013

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, Jeunesse, Petite enfance, Social, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>