Les moyens consacrés aux centres de loisirs de la ville

Après des années d’inaction sur ce sujet, la mairie d’Orléans vient enfin d’augmenter les moyens consacrés aux centres de loisirs de la ville, en nombre de places et en personnel.

Cette décision est louable, et l’on ne peut que s’en réjouir, d’autant que l’on a, à plusieurs reprises, attiré l’attention de la municipalité sortante sur ce sujet sensible.

La République du Centre, 6 juillet 2013

La République du Centre, 6 juillet 2013

Ainsi, alors que des dizaines de familles se retrouvaient sans solution de garde pour leurs enfants, les mercredis et durant les vacances scolaires, j’appelais, au mois de février, à l’adoption d’un véritable plan d’urgence pour les centres de loisirs, afin d’en augmenter sensiblement les capacités d’accueil.

De plus, alors que les inscriptions pour les vacances d’été se soldaient par de graves problèmes d’organisation, particulièrement éprouvants pour les familles et les services de la mairie, j’invitais, avec les élus du groupe socialiste, la municipalité à apporter des réponses claires aux difficultés rencontrées : Quelle est la capacité d’accueil des centres de loisirs de la ville d’Orléans aujourd’hui ?

Quels efforts ont été fournis pour augmenter le nombre de places, mais aussi pour faciliter les inscriptions ? Doit-on s’attendre à vivre encore de tels désordres ? Quand les moyens humains seront-ils mis en place pour recevoir les parents de façon digne ? Quels centres sont les plus demandés ? Lesquels sont saturés ?

L’équipe municipale a enfin pris conscience de la nécessité d’agir et semble avoir entendu celles et ceux qui cherchent, depuis des mois, à attirer son attention sur un point essentiel pour de nombreuses familles.

Pour autant, cette première étape n’est pas suffisante et les équipes municipales (la sortante et la future) doivent aller au delà de cette nécessaire ouverture de places supplémentaires. Il faut désormais dépasser une simple approche quantitative et s’attacher à faire progresser la qualité de l’accueil des enfants en centres de loisirs, qu’il s’agisse du nombre d’enfants dans chacun des centres, de la répartition de ces centres sur l’ensemble des quartiers, ou de la nature des activités proposées.

Y veiller, c’est à la fois prendre soin de nos enfants – car les loisirs sont un temps essentiel pour leur développement – mais aussi, plus largement, concourir à la qualité de vie des Orléanais et à l’attractivité d’Orléans, qui doit devenir une terre d’accueil pour les jeunes couples et les familles.

 

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, Petite enfance, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>