Le père Noël est une ordure

La charmante patronne des « Trésors d’Azyadé », rue Croix de Malte, a beaucoup de talent et pas mal d’humour. Elle a su transformer le tas d’immondices qui jonche sa rue en happening d’expression politico-culturelle.

Qu’on en juge plutôt:

ou encore là:

Que fait l’agglO?

Et qu’attend la mairie pour réagir?

A deux semaines des fêtes de Noël, alors que la ville tente, vaille que vaille, de se parer de ses plus beaux atours, entre trois trous, deux grues et quelques centaines de barrières métalliques du plus bel effet, ces amoncellements de cartons et de poubelles, qui fleurissent un peu partout (pas seulement rue croix de Malte hélas!) risquent de plomber un peu plus le rayonnement municipal. Il est vrai que côté rayonnement, la ville a pris une surdose ces dernières semaines en défrayant piteusement la chronique nationale des faits divers calamiteux.

Mais revenons à nos cartons. La  gestion des déchets n’est pas une question anecdotique. Elle constitue au contraire l’un des grands enjeux de nos concentrations urbaines contemporaines et de nos modes de vie excessivement consuméristes. Orléans, qui arbore fièrement son agenda 21 et son maire-président-de-la-commission-développement-durable-de-l’assemblée-nationale devrait être à la pointe dans ce domaine. Elle est, de fait, largement à la traîne. Il suffit de sortir de l’agglo pour s’en rendre compte. Partout en France, le tri sélectif et la gestion des déchets sont entrés dans le quotidien des habitants et des services municipaux depuis bien longtemps. Ici, on n’en est qu’à une timide mise en place, qui, pour l’instant, est surtout en « rodage ».

Avec tout ça, moins on rayonne plus, plus on élimine moins les mauvaises odeurs, les ordures, les cartons et les encombrants. Aïe aïe Aîe! Caramba! Encore raté (comme on dit du côté de Cancun).

La prochaine fois, nous parlerons du rayonnement urbain et de la gestion de la neige.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Le père Noël est une ordure

  1. Miguel dit :

    pfff, c’est dingue !

  2. Ping : Le père Noël est une ordure « Blog Orléans

  3. Laurent G dit :

    Il est vrai que je ne comprends absolument pas pourquoi notre maire est devenu le Monsieur DD (sans mauvais jeu de mot) de l’assemblée nationale ! Je ne me sens pas du tout dans une ville verte moi ! Comme quoi beaucoup de comm, être là au bon moment ca joue pour beaucoup….

  4. louis dit :

    Bonsoir à tous,

    Pas besoin de sortir de l’agglo ! Dans le quartier, rues Antoine Petit, Saint-Martin du Mail, Serpente, etc., en bref, partout sauf sur le mail, des montagnes de poubelles et cartons n’ont été ramassées qu’une semaine au moins après la fonte des dernières traces de neige.
    Si on sort du quartier, pour aller plus à l’ouest, c’est encore pire… rue des Grands Champs, la montagne, ça fait un mois qu’elle y est. Idem du coté de la rue de la Croix de Bois, et si on pointait toutes les montagnes sur une carte d’Orléans, on aurait une belle ceinture verte (ou noire couleur sac poubelle) tout autour de l’hôpital de la Madeleine, c’est bien beau, c’est bien durable ça…

    Mais je ne m’étonne plus de rien… depuis le piteux épisode du deneigement… Après avoir plastronné une semaine durant dans la Rép’ et ailleurs que l’AgglO et la mairie, ils étaient prêts, paf! il est tombé juste assez de neige pour que ça soit le souk total… j’ai le malheur de vivre à trois cent mètres derrière la mairie, pour déneiger les trottoirs, ils ont mis quatre jours à se souvenir que l’on existe… alors, pensez, le reste d’Orléans ! d’ici là, tout le quartier a deneigé au sel de cuisine, et puis c’est tout… alors, non, je ne m’étonne de rien…

  5. Fansolo dit :

    Niveau label haleine, Orléans est reine du French-Cancun…

  6. regis reguigne dit :

    Si ce n’ était que des cartons abandonnés par des commerçants et non commerçants dans les rues d’ Orléans … les déchetteries offrent des bennes spécialisées par l’ accueil de ces déchets . Que chacun prenne ses responsabilités .

  7. Miguel dit :

    Il revient à l’AgglO de ramasser les cartons et les poubelles dans les rues. « Que chacun prenne ses responsabilités » : on est bien d’accord. Que fait l’agglO ?

  8. Jean du Modem dit :

    Madame, j’allais écrire que vous plagiez Fansolo et Côté Boulevard sur les poubelles qui débordent.
    En lisant La Rep’ de ce mardi 14 décembre 2010, j’ai été surpris de retrouver votre article sous le titre « Les poubelles s’entassent » et surtout de constater que vous étiez en plus devenue directrice d’une agence de presse. Quel est le nom de cette agence?
    Madame, quel pouvoir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>