Un projet cohérent pour la trémie et le mail Jaurès

A la suite de la réunion publique organisée vendredi 19 novembre par les élus municipaux du groupe socialistes, verts et apparentés, le communiqué suivant, cosigné de Michel Brard et de moi même a été publié:

Photo JFG

A l’occasion de l’enquête publique en cours, et à la suite à la réunion publique que nous avons organisée vendredi dernier à la salle de la Madeleine, nous entendons réaffirmer clairement la position de notre groupe sur le projet de suppression de la trémie Jaurès.

Tout d’abord, nous tenons à rappeler que nous sommes favorables au principe d’une requalification des mails, que nous avions d’ailleurs inscrite dans notre projet municipal de 2008. Nous considérons simplement qu’il n’est pas opportun de commencer cette opération de requalification par le tronçon Jaurès, qui est sans doute celui qui pose les plus graves problèmes d’aménagement.

Pour réussir à transformer cet axe routier en boulevard urbain, et ainsi « recoudre » la ville, il convient en effet de se conformer à des conditions préalables qui sont loin d’être réalisées aujourd’hui. Forts de ce constat, nous avons arrêté une position qui comporte 6 points.

Premier point: l’étude et la prise en compte des flux automobiles, en lien avec l’arrivée de CLEO, ainsi que l’analyse des stratégies d’évitement que les automobilistes ne manqueront pas de mettre en œuvre non seulement dans le quartier, mais aussi à l’échelle de toute l’agglomération. La RD 2020 est en effet un axe structurant pour notre ville et plus largement pour l’agglomération dont il est le principal itinéraire circulant. C’est dire son importance vitale ! Avant de se lancer dans la destruction de la trémie, il est donc impératif d’organiser le contournement de la circulation de transit, via l’autoroute (pour laquelle nous demandons la gratuité en secteur urbain) et le raccordement à la tangentielle.

Deuxième point : pour modifier ce couloir Nord-Sud, le périmètre de l’enquête doit porter sur l’ensemble de la portion de la RD2020, de part et d’autre de la Loire et jusqu’à la médiathèque, et plus largement sur les zones impactées sur ce réaménagement. Nous demandons en conséquence que le cadre de l’enquête publique soit élargi à l’ensemble des communes de l’agglomération traversées par cet axe. Il est d’ailleurs étonnant et peu cohérent d’avoir au sud, un aménagement de la RD2020 par l’agglomération et au Nord à Jaurès un projet exclusivement ville d’Orléans ! Cherchez l’erreur…

Troisième point: la réalisation du projet majeur CLEO ! Comment en effet ne pas donner la priorité au passage du tram, en sachant par expérience que la traversée de plusieurs voies de circulation peut être un obstacle pénalisant pour sa vitesse commerciale. Or, cet élément est décisif dans la réussite d’un projet de ce type : trop lente, la deuxième ligne de tram serait peut attractive. Avec le site partagé faubourg Madeleine, ne rajoutons donc pas un « 2ième carrefour Verdun » dans l’agglomération !

Quatrième point : le traitement urbain du secteur compris entre Jaurès et la Loire, qui reste voué au statut d’échangeur routier dans le projet municipal, comme si la couture urbaine ne pouvait pas aller jusqu’au bout…

Cinquième point : l’accessibilité du terre plein central. Les 6 voies de circulation de surface, sans diminution de flux, risquent fort de ne rendre ce secteur ni convivial ni sûr pour les piétons et les cyclistes. Pourquoi ne pas plutôt proposer un parti pris d’aménagement qui privilégierait une circulation automobile en position centrale, avec des contre-allées arborées sur les côtés, de façon à permettre une vraie promenade urbaine pour tous et à améliorer le cadre de vie pour les riverains ?

Sixième et dernier point : la priorité aux transports en commun, conformément au PDU de l’agglomération. Si l’on crée ici des voies en surface, pourquoi ne pas inscrire d’emblée, une voie réservée pour les bus, dont pas moins de 600 empruntent quotidiennement cet axe aujourd’hui? Nous demandons en conséquence la création d’un site propre pour les transports en commun, ce qui permettrait, par surcroît, de réduire pour partie les flux automobiles.

Nous observons enfin, que l’enquête ne porte pas sur la création d’un parking en droit et place de la trémie, alors que celui-ci fait pourtant intégralement partie du projet.

Ce parking, immédiatement attenant au tram, à la porte de l’hyper-centre et d’une capacité d’environ 500 places constitue pour nous un non-sens et une contradiction. Ni sa localisation, ni sa capacité ne corresponde à un besoin étudié et en cohérence avec CLEO, alors que le parc de stationnement du Baron, tout proche, apparaît déjà surdimensionnée au regard des besoins actuels (avec un étage fermé en permanence).

Si ce parking était réalisé, il figerait la situation et empêcherait toute évolution ultérieure. Enfin, il complexifierait le carrefour en ajoutant des voies d’accès et de sortie, tout en représentant un point d’attraction pour les véhicules dans un secteur où l’objectif affiché reste une diminution sensible de la circulation.

Nous constatons d’ailleurs, qu’aujourd’hui, il existe déjà près de 200 places de stationnement gratuites qui jouxtent le boulevard Jean Jaurès et qui sont utilisées par les riverains. Le projet municipal, dans son état actuel, substitue donc un stationnement payant à un stationnement gratuit.

Nous persistons à penser que la conservation d’une circulation en partie enterrée, permet d’envisager à terme une requalification véritablement urbaine, facilitant le franchissement de CLEO, mais aussi des piétons en Est-Ouest, réduisant sensiblement les nuisances sonores et enfin limitant la pollution liée aux échappements des voitures.

 

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un projet cohérent pour la trémie et le mail Jaurès

  1. Ping : Un projet cohérent pour la trémie et le mail Jaurès « Blog Orléans

  2. Ping : De l’art exigeant du rétropédalage (suite) | Place de l’Etape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>