Gouverner, c'est prévoir

Au sujet de la délibération n° 45 du conseil municipal du 23 octobre – Z.A.C. Carmes-Madeleine. Acquisition foncière 25, rue de l’Ange :
 
Cette nouvelle acquisition confirme ce que nous disons depuis le début : l’opération envisagée ne relève pas de la cosmétique urbaine (on fait reculer les façades de 4 mètres et on recolle des éléments architecturaux anciens pour que ça fasse joli). Il s’agit d’une véritable entreprise de mutilation du patrimoine urbain sur plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Ce sont en effet les 3 ilôts dans leur quasi totalité qui sont impactés et pas simplement les façades des 17 immeubles. Ici, pour mémoire, on se situe rue de l’ange, c’est àdire, très  très en retrait part rapport à la rue des Carmes.

Cette frénésie dans la destruction, que l’on a déjà vu à l’oeuvre rue des Halles avec le succès que l’on sait (mais rebouchez nous donc vos trous M. Carré!), contraste avec les pudeurs de jeune fille qu’a la majorité lorsqu’il s’agit de piétonniser la rue des Carmes : alors que tout le monde est officiellement d’accord, M. Grouard, M. Carré, M. Lemaignen, et une grande partie des habitants (quel rare consensus!!), on apprend que cette piétonisation est ajournée à l’amènagement du site de l’hopital Madeleine, c’est à dire pas avant 2015-2016!!! En clair, cette piétonisation, M. Grouard, vous ne voulez pas qu’elle ait lieu pendant VOTRE mandat. Pourquoi? De quoi avez vous peur? Qu’attendez vous? La fin du réchauffement climatique?

Depuis des mois et des mois l’opposition porte cette proposition. Celle ci est à coût neutre pour la ville, si elle est mise en oeuvre dans le cadre l’amènagement du tramway. Vous savez très bien que l’a réalisation de la plate forme du tram est différente, selon qu’elle est faite dans une rue piétonne (où elle est en gros, d’un seul tenant) ou dans une rue circulée par les voitures (où des trottoirs doivent ête aménagés, ainsi qu’un emmarchement central). Si cette option pietonne est retenue dès aujourd’hui, alors que les marchés ne sont pas encore passés, la rue des Carmes bénéfiera d’un retraitement qualitatif remarquable, qui rendra l’espace public aux habitants. En tergiversant comme vous le faites, vous contraindrez vos successeurs qui feront la piétonnisation à défaire ce que vous avez mal fait. Alors que vous vous dites pourtant d’accord avec la piétonisation. Et que vous la réalisez ailleurs, rue Théophile Chollet par exemple, là où aucune logique ne l’impose…Où est la cohérence politique et financière de vos prises de position dans ce domaine?

Gouverner c’est prévoir. C’est à prévoir que vous appelle aujourd’hui l’opposition.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Gouverner, c'est prévoir

  1. Michel dit :

    « En clair, cette piétonisation, M. Grouard, vous ne voulez pas qu’elle ait lieu pendant VOTRE mandat. ».
    Comment peut on laisser faire ce type de politique.
    Après l’amendement contre l’avis de l’ABF voici l’ajournement ?
    Et si on ajournait Grouard aux prochaines élections ! Vite au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>