Ecouter, rendre compte

Ayant obtenu, sinon la bénédiction, du moins l’autorisation de Mme Mauroy, adjointe en charge du centre ville, je serai en mesure de tenir mes permanences d’élue en mairie de proximité, place de la République (à côté du fleuriste, en face de chez Privat-Loddé) aux dates suivantes :

– samedi 25 avril de 10h00 à 12h00

– samedi 23 mai, de 10h00 à 12h00

– samedi 4 juillet de 10h00 à 12h00

Deux heures par mois, ce n’est pas beaucoup, mais je n’ai pas eu droit à plus. L’obtention de ces rendez vous mensuels fut un combat de longue haleine. Elle a été avalisée par les dispositions mesquines de la charte dite de la « participation citoyenne », qui laisse à l’opposition un strapontin dans l’arrière cuisine municipale. On appelle cela « la démocratie de proximité » (qui est à la démocratie ce que la musique militaire est à la musique).

Deux heures, c’est peu. N’hésitez donc pas à venir me rencontrer pour parler de notre quartier.

Par ailleurs, l’équipe d’opposition municipale (groupe socialistes,verts et apparentés), soucieuse de rendre compte aux citoyens électeurs d’Orléans du mandat qu’ils lui ont confié, ont édité un compte rendu des actions menées et des prises de position adoptées depuis un an dans le cadre e la vie municipale. Ce document, qui sera prochainement disponible et téléchargeable sur notre site (http://orleansavecvous.wordpress.com), fera l’objet d’une présentation presse lundi prochain 27 avril à 11h30 à notre local.

Là aussi, vos remarques sont les bienvenues.

L’opposition municipale est au service de tous. Nous ne sommes rien sans vous.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Ecouter, rendre compte

  1. vidi dit :

    Il n’y a pas de petite musique, Corinne ! Pas très jolie cette métaphore, même si elle est explicite.

  2. vidi dit :

    J’ajouterai que « la marche funèbre » de Chopin, malgré la tristesse qu’elle évoque, est tout de même extrêmement bien écrite !

  3. Gizmo dit :

    Voui, voui, je plussoie aux propos de vidi. Et j’aime beaucoup les cœurs de l’Armée Rouge ;)

  4. vidi dit :

    ou encore « l’hymne à la joie » de Beethoven (=hymne européen). Mais bon on pourrait multiplier les exemples…

  5. Marc dit :

    En tout cas, on est ou pas d’accord avec l’opposition municipale, mais force est de reconnaître les nombreux efforts de communication autour de votre travail à travers notamment les blogs.

    C’est une manière de se rendre disponible et de rendre compte de votre mandat, autrement qu’en période d’élections.

    Bravo :)

  6. minijack dit :

    J’apprécie particulièrement les précisions pour vous trouver…  » en mairie de proximité, place de la République (à côté du fleuriste, en face de chez Privat-Loddé)  »

    C’est vrai que trouver d’abord le fleuriste ou la librairie, c’est plus facile que la mairie…
    Autrement, pour ceux qui savent compter, c’est au numéro 5 de la place. ;c)

    Pour les jours où il fera beau, je vous suggère de tenir vos permanence sur la terrasse du O’Lodge. Ce sera encore plus facile à repérer.

  7. CLT dit :

    Bon je résume : il y a une forte demande pour que je fasse des permanences en plein air, dans un café, en mettant à fond les choeurs de l’armée russe, puis l’hymne à la joie, c’est ça?

    Quant aux précisions concernant le fleuriste et la librairie, le message était pourtant clair Minijack : vous pouvez venir me voir en m’apportant, au choix, un livre ou des fleurs.
    A samedi, donc!

  8. minijack dit :

    Bonne idée ! Mais il faudra attendre encore un peu pour le livre, je suis en train de le terminer.

  9. Esther dit :

    A quand les fleurs alors ?
    Je regrette presque de ne pas être Orléanaise aux dates que tu annonces. On peut toujours te faire un CD avec une belle compil’, de l’armée rouge à Beethoven en passant par Sambre et Meuse ou autres… Tu n’hésites pas, tu sais qu’on est toujours prêt à faire quelque chose pour t’aider ! :)

  10. raisonenCE dit :

    Serions-nous mieux lotis à Olivet, où la salle de l’Opposition est munie d’une serrure avec une clé pour chaque groupe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>