Place de l'Etape solidaire de la Sorbonne occupée

Rien à voir avec l’actualité orléanaise (quoique…). J’apprends ce soir que la Sorbonne est occupée par ses personnels (enseignants, BIATOSS, étudiants) pour protester contre les pernicieuses réformes initiées par les ministres de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale. Pour les squatters, il s’agit aussi d’obtenir le déménagement du rectorat de Paris des locaux de la Sorbonne, dont il truste le quart de la surface, au détriment des espaces dévolus à la recherche et à l’enseignement.

Cette occupation pacifique, qualifiée de « grève active » par ses promoteurs, s’accompagne d’une série de propositions de séminaires spontanés et de cours ouverts à tous, sur les sujets les plus variés. Par exemple, samedi 28 mars aura lieu à l’institut d’art et d’archéologie, de 10h30à 12h, salle 303, un séminaire alternatif, participatif et rétroactif  sur « Communication & Subversion », session 6 . Communiquer en temps de crise : rumeurs, « intox » et façonnage de l’opinion de la Révolution française aux années Sarkozy (1789-2009). » Sympa, non?

La Sorbonne


A l’image des initiatives nées depuis quelque temps d’une imagination citoyenne en ébullition, ce mouvement témoigne de l’émergence de nouvelles formes de militantisme, mais aussi d’une radicalisation croissante des protestations sociales. Face à la surdité actuelle du gouvernement, une résistance diffuse, multiforme, durable, s’organise. Espérons que les refus pacifiques d’aujourd’hui ne se transformeront pas demain  en des révoltes plus violentes, à force d’exaspération contenue et de demandes laissées sans réponse.

Pour en savoir plus sur ce mouvement, je vous invite à consulter ce blog: http://sorbonneengreve.revolublog.com/

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Place de l'Etape solidaire de la Sorbonne occupée

  1. Fansolo dit :

    A noter jeudi 26 mars au soir : une manif des étudiants de l’université « au flambeau » et en nocturne, pour « fêter » leur huitième semaine de grève…

  2. Circé dit :

    Espérons, oui, tu as raison, Corinne.
    Comme toi, je sens monter l’exapération, mais surtout la désespérance, et sur ce terreau-là, tout peut arriver.

  3. minijack dit :

    « …sur ce terreau-là, tout peut arriver… »

    C’est vrai. Et il est de la responsabilité des politiques de gauche comme de droite de ne pas souffler sur ces feux naissants.

  4. Bonsoir Corinne,

    Pourquoi ai-je l’impression d’avoir manqué à un devoir ? Un devoir que seuls les imbéciles ne peuvent comprendre : celui de vous soutenir dans votre combat.

    En ces temps d’épreuve, sur lesquels je n’ai nulle envie de m’étaler ici, sachez que les jeunes comptent encore sur leurs professeurs pour les tirer de l’impasse dans laquelle on les a fourrés.

    Paris n’est pas la France ; la Sorbonne n’est pas l’Université française. Mais la dernière fois que j’ai vu la Sorbonne occupée…

    Sans commentaires superflus.

    Je suis complètement écoeuré par cette impression que le bateau de la poupe à la proue prend la flotte. Fluctuat nec mergitur ? J’aimerais que des gens comme vous m’en donniez la certitude.

  5. minijack dit :

    « rumeurs, “intox” et façonnage de l’opinion de la Révolution française aux années Sarkozy (1789-2009).” Sympa, non? »

    Sympa ? C’est un point de vue… Intéressant sans aucun doute mais tout dépend de l’orientation que ça va prendre.

    Il est évident pour tout le monde , y compris pour moi, que la communication est un domaine sensible que Sarko a tendance à monopoliser, ce qui est inacceptable.
    Mais quoique de manière moins voyante et moins directe, la gauche ne se débrouille pas mal non plus dans ce domaine, et chacun se souvient de l’époque Mitterrand surnommé « le florentin ». Lui ne contrôlait pas par le capital ou les amis, mais par la manipulation des journalistes. Le résultat n’était pas sensiblement différent, on n’a appris qu’en fin de course ses petits secrets et il en est encore beaucoup à découvrir… des bateaux qui sautent, des sièges sociaux de banques nationalisées et des palais de Justice qui brûlent en série sans que personne ne trouve à redire, on n’avait pas vu ça depuis l’ancien régime !

  6. The greatest gifts in life are not purchased, but acquired through hard work and determination. Find the star that twinkles in your heart?for you alone are capable of making your brightest dreams come true. Give your hopes everything you’ve got and you will catch the star that holds your destiny.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>