A quoi servent les commissions municipales?

Une petite crise de nerfs électronique pour finir cette journée. Comme vous le savez peut être, j’ai l’honneur, en tant qu’élue de l’opposition municipale, de siéger dans une commission thématique. La mienne c’est « action économique, commerce, enseignement supérieur, recherche » (il faudrait que j’écrive un billet un de ces jours sur l’intitulé significatif de cette fameuse commission, mais là n’est pas mon propos du jour). Et bien, c’est sûr, j’ai tiré le gros lot (rien à voir avec l’hôtel du même nom, pourtant situé « Place de l’Etape »).

Au début, ma commission ne se réunissait guère (une fois en 6 mois). Sans doute faute de sujet à se mettre sous la dent (rien donc en matière d’action économique, rien en matière de commerce, rien en matière d’enseignement supérieur et juste deux subventions de quelques centaines d’euros chacune pour deux colloques, voilà pour la recherche).

Et là, depuis la rentrée, c’est la frénésie : deux réunions en un mois. La première a eu lieu le mardi 23 septembre, 3 jours avant le conseil municipal, alors que tous les sujets abordés figuraient déjà sur l’ordre du jour dudit conseil (reçu 4jours plus tôt) et qu’ils apparaissaient par conséquent peu susceptibles de discussions voire de modifications. J’en avais fait la remarque lors de cette rencontre et demandé (en termes fort civils) que la date en soit significativement avancée par rapport au jour prévu pour la tenue de l’assemblée municipale, ne serait-ce que pour nous donner l’illusion de servir à quelque chose.

La seconde commission n’a pas encore eu lieu, mais elle s’annonce dores et déjà très prometteuse. Par un courriel du 10 octobre dernier, j’apprends que la commisison d’action économique se tiendra le 21 octobre (donc 3 jours avant le conseil : ça doit être un délai à visée apotropaïque) à 18h00, salle Kristiansand. Bon, je râle un peu (rapport au délai), mais je note le RV sur mon agenda.Et je prends mes dispositions pour être disponible.

Ce matin (le 14 octobre, donc), nouvel email, envoyé à 10h00 : la réunion est décalée au 20 octobre, toujours à 18h00, mais en salle Dundee. Bon, je raye le permier RV, je note le second, toute contente : ça fait un jour de plus. Chic!

Et là, patatras : en fin d’après midi, nouveau courriel: à la demande de M. Foussier, la commission est déplacée au mercredi 22 octobre à 18h00 et revient en salle Kristiansand. Las! Cette fois, je ne peux plus suivre : la date est déjà réservée pour des activités professionnelles qui me retiendront à Paris jusqu’à une heure fort avancée de la soirée.

Je suis tout de même singulièrement étonnée par cette fébrilité calendaire. Quand je pense que c’est l’opposition muncipale qui est régulièrement taxée d’incompétence et d’inorganisation en conseil …. On croit rêver! Vous imaginez un cafouillage pareil? 3 dates différentes en une semaine!

Sur le fond, une question me taraude : à quoi peut bien servir la commission d’action économique qui se réunira, faut-il le souligner, 48 heures exactement avant le prochain conseil? A part à gonfler les flux d’échanges électroniques locaux et à faire des ratures sur les agendas des conseillers muncipaux? Sans compter que, se rendre disponible pour trois dates différentes avec juste une semaine de délai, lorsqu’on essaye d’avoir une action économique, qu’on fait de la recherche et qu’on travaille dans l’enseignement supérieur, c’est plutôt compliqué.

Ce n’est vraiment pas comme ça que le nouvel Orléans me sourit.

Lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à A quoi servent les commissions municipales?

  1. Fansolo dit :

    C’est bien qu’une conseillère municipale nous rende compte de ces aspects matériels quotidiens qui traduisent… qui traduisent quoi d’ailleurs ?

  2. Miguel dit :

    Il apparait logique qu’avec une telle organisation, on obtienne de tels résultats en matière économique.

  3. Fansolo dit :

    Maintenant, on en est sûr : c’était la petite commission…
    c’est vrai que ça pisse pas loin…

  4. CLT dit :

    Fansolo, vous êtes vraiment LAMENTABLE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>